Apprenez le vélo trial sur TrashZen: toutes les techniques de VTT trial expliquées en photo et en vidéos.
Accueil • Tutoriels • Liens • Forum • Contact • Info • Mention
le site en Français the site in English


Give biketrials some visibility

TribalZine


Trial Inside


RushWay trials mechanics



Le saut statique


Avec le vélo cabré en appui sur ses deux roues, le saut statique est terriblement efficace pour se positionner d'un seul coup sur la roue arrière, là où vous preniez appui sur la roue avant.

Une technique très versatile

trials riding tutorials Hannes Herrmann retenu par la roue avant.

trials riding tutorials Nicolas Vuillermot sur le point de comprimer les pneus.

Cette technique qui ne nécessite ni élan, ni coup de pédale, repose entièrement sur une impulsion très tonique du corps et joue aussi sur l'effet rebond des pneus, tous les deux en appui sur l'obstacle.

Votre centre de masse ne bouge quasiment pas tandis que vous faites monter le vélo (d'où le nom de cette technique).

Cette technique est plus facile à exécuter avec un angle d'environ 45 degrés par rapport à l'obstacle (plutôt que de face), avec le mauvais pied du côté de l'obstacle.


Commencez de biais

trials riding tutorials Le saut statique en appui sur une bobine.

trials riding tutorials Janos Boudet bloque sa roue avant sur un rebord.

Trouvez votre équilibre avec la roue avant posée sur le rebord supérieur d'une marche. Pour cela, maintenez vos épaules très en avant, au-delà du cintre, en faisant pesez votre poids sur la roue avant de façon à ne pas retomber en arrière.

Le pneu avant doit se déformer légèrement sous la pression, ce qui augmente votre adhérence et votre stabilité dans cette position cabrée. Votre tête doit se trouver presque à la verticale au-dessus du moyeu avant. Maintenez les deux freins bloqués.

Lorsque vous êtes prêt, relevez-vous sur le vélo en pointant vos pieds vers le sol, jambes tendues, cela vous rehausse un peu sur les pédales. Puis, fléchissez brusquement les chevilles et les bras pour vous laisser retomber en compression sur les pneus.

Tel un ressort, enchaînez immédiatement avec une impulsion tonique en pleine extension sur les jambes, accompagnée d'une poussée sur les bras légèrement biaisée vers l'obstacle.

En fin d'extension, regroupez-vous en l'air et profitez de l'effet rebond des pneus pour emmener le vélo avec vous. Tirez sur le cintre pour lever le vélo légèrement de biais sur le haut de la marche, en prenant soin de remonter vos pieds afin de ne pas empêcher le vélo de monter.

Vous devez terminer le saut statique en tenant le vélo devant vous à bout de bras tandis que la roue arrière est sur le point d'atterrir. Atterrissez le plus souplement possible, toujours très en arrière sur le vélo (les hanches au-dessus de la roue arrière mais le torse penché en avant). À l'aide d'un ou deux rebonds de correction sur la roue arrière, retrouvez une position plus confortable sur les pédales avant d'enchaîner sur la suite.


Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Le saut statique classique

trials riding tutorials
1° Trouvez votre équilibre avec la roue avant posée sur le rebord supérieur d'une marche, penchez-vous au dessus.

trials riding tutorials
2° Gardez les freins bloqués. Relevez-vous sur le vélo en pointant vos pieds vers le sol, jambes tendues pour rehausser votre centre de gravité.

trials riding tutorials
3° Puis, fléchissez brusquement les chevilles et les bras pour laisser retomber votre torse et comprimer les pneus en fin de course.

trials riding tutorials
4° Enchaînez avec une impulsion tonique en pleine extension sur les jambes, accompagnée d'une poussée sur les bras.

trials riding tutorials
5° En fin d'extension, regroupez-vous en l'air et profitez de l'effet rebond des pneus pour emmener le vélo avec vous.

trials riding tutorials
6° Vous terminez le saut statique en tenant le vélo devant vous à bout de bras pour placer la roue arrière sur l'obstacle.


Biketrial video Visionnez tous les ralentis vidéos pour cette technique Biketrial video


Stimuler l'effet ressort

trials riding tutorials Kenny va exécuter un rapide mouvement de pompes.

trials riding tutorials Vincent Hermance cale sa roue avant.

Afin d'augmenter la puissance de votre impulsion, utilisez la détente aussi bien de vos jambes que de vos bras.
Pour accentuer la compression des pneus, accompagnez ce mouvement de pompe avec le torse.

Si l'obstacle est assez large pour y tenir sur deux roues, penchez-vous un peu plus en avant pendant la phase de compression de façon à pouvoir ramener le vélo sur l'obstacle sans avoir à lever la roue avant davantage.

Cette approche est plus souple et demande moins d'efforts que de maintenir le vélo cabré pour rien (dans ce cas vous n'avez pas besoin d'atterrir directement en roue arrière). Vous aurez aussi plus d'adhérence et de stabilité une fois sur vos deux roues.

Faites le choix de l'atterrissage (en roue arrière ou sur deux roues) avant de vous élancer, vous visualiserez votre sortie plus clairement.


Saut statique crocheté

trials riding tutorials Rick Koekoek se replie pour arriver en roue arrière.

trials riding tutorials Kenny Belaey bien accroché avant de se hisser d'une traction.

Même si idéalement le saut statique est plus efficace lorsque l'on peut prendre appui sur la roue arrière autant que sur la roue avant, on peut aussi compter sur cette technique alors même que seule la roue avant vous retient à l'obstacle.

Avec la roue avant crochetée au sommet de l'obstacle, vous ne pouvez pas compter sur l'effet rebond du pneu arrière et tout se complique. Vous devrez concentrer la totalité de votre impulsion en appui sur la roue avant, quitte à adapter l'angle d'appui pour mieux vous élancer vers l'avant.

Dans les cas extrêmes (quand la paroi est quasiment verticale), vous ne pourrez pas vous pencher assez pour rester à l'équilibre avec votre torse au-dessus de la roue avant.

Il vous faudra d'abord prendre du recul (en vous regroupant derrière le vélo) puis vous hisser énergiquement en vous aidant des bras et des jambes (en appui sur les pédales), en frôlant le cintre avec le torse avant de faire un rétablissement tonique dans la foulée pour prendre appui sur le pneu avant et vous élancer en saut statique.

En fait, cela correspond à la deuxième phase d'un crocheter en deux temps, mais sans la prise d'élan au sol. Appliquez-vous sur le crocheter de la roue avant, il doit être suffisamment stable pour vous retenir et éviter que le pneu ne dérape.

Avant de vous élancer, relâchez le frein arrière, la fourche fléchit un peu sous votre poids mais lors de votre remontée, son effet ressort vous aidera à propulser le vélo vers le haut.


Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Le saut statique crocheté

trials riding tutorials
1° Prenez du recul derrière le cintre. Relâchez brièvement le frein arrière pour faire fléchir la fourche sous votre poids.

trials riding tutorials
2° Comprimez les pneus et hissez-vous en traction sur le guidon en prenant de l'élan comme pour plonger par dessus la potence.

trials riding tutorials
3° Faites un rétablissement tonique dans la foulée pour prendre appui sur le pneu avant et vous élancer en saut statique.

trials riding tutorials
4° En fin d'impulsion, l'effet ressort de la fourche vous aide à propulser le vélo vers le haut. Repliez les jambes pour le laisser monter.


Biketrial video Visionnez tous les ralentis vidéos pour cette technique Biketrial video


Placer la roue avant

trials riding tutorials Jack Carthy prêt à comprimer les deux pneus.

trials riding tutorials Benito Ros sur le point de sauter.

La plupart du temps, puisque les sauts statiques sont exécutés légèrement de biais, la roue arrière atterrit à quelques centimètres en retrait par rapport à la position initiale de la roue avant.

Pour atterrir avec la roue arrière exactement au même emplacement que la roue avant, vous devez vous élancer un peu plus en avant pendant la phase de compression des pneus.

Aidez-vous du pneu avant pour diriger le mouvement pendant l'effet rebond, en le comprimant vers vous plutôt que suivant un mouvement de pompe purement vertical.

Cela vous permettra de gagner en traction vers l'avant pour mieux placer votre roue arrière (et ne pas seulement la lever sur le côté).


Le saut statique en tenaille sur l'obstacle

trials riding tutorials Après une compression, Carles Diaz va emporter le vélo avec lui.

Si vous devez vous reposer sur un obstacle avec à peine assez de place pour y tenir sur deux roues, prenez l'obstacle en tenaille avec vos pneus, en appui sur les rebords opposés. À partir de cette position, vous pouvez exécuter un saut statique pour cabrer le vélo et vous recentrer sur l'obstacle, en roue arrière.

Cette situation est relativement courante sur les obstacles arrondis qui n'offrent pas les appuis nécessaires pour cabrer le vélo sur un coup de pédale (sans risquer de chuter par-dessus le guidon).

trials riding tutorials Retenu par la roue arrière, Vincent Hermance se prépare.


Maintenez une position d'équilibre avec l'obstacle pris en tenaille dans l'entraxe des roues. Lorsque vous êtes prêt, fléchissez les chevilles et les bras d'un coup pour comprimer les pneus sur la périphérie de l'obstacle (en abaissant aussi le torse d'un coup) et repartez immédiatement en extension vers le haut, d'un appui ferme sur les bras.

Un peu comme pour les sauts statiques crochetés, hissez-vous sur le cintre tandis que vous effectuez le mouvement de pompe afin de diriger votre élan vers l'avant. En ramenant votre torse sur l'avant pendant la phase de compression, vous pourrez mieux tirer le vélo devant vous tout en ramenant la roue arrière au milieu de l'obstacle.

Pour décoller au-dessus de l'obstacle, accompagnez l'effet rebond des pneus en relevant les genoux. Dès que la roue arrière est dégagée du rebord qui la retenait, cabrez le vélo devant vous pour atterrir en roue arrière, centré sur l'obstacle et prêt pour un nouveau départ.

trials riding tutorials Une petite compression avant de rebondir.

Vous pouvez envisager cette technique comme un saut statique crocheté à l'horizontale, en concentrant votre élan sur l'avant plutôt que vers le haut.

Avec un peu d'entraînement, vous pourrez même vous remettre en roue arrière à partir d'une position à cheval sur un obstacle en pente avec votre roue avant en appui plus bas que votre roue arrière (cette dernière vous retenant sur l'obstacle).

Pour cela, il faut exagérer le cabrage en ramenant le cintre à vous dès que le vélo se trouve dégagé de l'obstacle. Expérimentez sur quelques palettes à des niveaux différents avant de vous lancer sur des cailloux glissants.


Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Le saut statique en tenaille sur l'obstacle

trials riding tutorials
1° Fléchissez les chevilles et les bras d'un coup pour comprimer les pneus sur la périphérie de l'obstacle.

trials riding tutorials
2° Repartez immédiatement en extension vers le haut, d'un appui ferme sur les bras.

trials riding tutorials
3° Pour décoller au-dessus de l'obstacle, accompagnez l'effet rebond des pneus en relevant les genoux.

trials riding tutorials
4° Dès que la roue arrière est dégagée, cabrez le vélo devant vous pour atterrir en roue arrière.


Biketrial video Visionnez tous les ralentis vidéos pour cette technique Biketrial video


TrialTech
serious connection

inspired


Your Complete Guide to Trials Riding