Apprenez le vélo trial sur TrashZen: toutes les techniques de VTT trial expliquées en photo et en vidéos.
Les tutoriels • A propos • Nous contacter • Notice légale


TrashZen en Francais TrashZen in English


 
TribalZine

RushWay trials mechanics


Le transfert d'appuis


D'un coup de pédale précis, vous pouvez amener votre roue arrière là où votre roue avant se trouve en appui (ou même plus loin). Vous pouvez aussi utiliser le coup de pédale pour augmenter la portée d'un saut statique.

À cheval entre deux obstacles

trials riding tutorials Marc Caisso en appui entre deux canalisations de ciments.

trials riding tutorials Le language corporel est essentiel pour bien prendre appui au départ.

Le transfert d'appuis est une technique très utilisée en trial, aussi bien à partir d'une position de surplace que lorsque vous êtes en appui sur deux obstacles à des niveaux différents, sans que le vélo ne soit forcément à l'horizontale.

Avant le coup de pédale, assurez-vous que la roue arrière soit bien dégagée (en haut d'une crête, sur un plat, ou alors sur un pan incliné vers le sol) pour ne pas vous retrouver bloqué.

Depuis une position arrêtée, un transfert d'appuis réussi repose principalement sur l'élan que vous arriverez à prendre avec une impulsion du corps tout entier.
Avec les deux roues en appui, vous ne pourrez pas abaisser davantage la roue avant pour augmenter l'effet de couple force pendant le coup de pédale.

Vous devez donc générer autant de mouvement que possible par le déplacement de vos hanches, en vous aidant des bras pour accélérer votre impulsion vers l'avant. Le coup de pédale ne fait qu'assister l'ensemble du mouvement en propulsant le vélo alors que vous vous êtes déjà élancé en avant avec le torse.


La meilleure façon d'apprendre

trials riding tutorials Hannes Herrmann tient tout juste entre deux troncs d'arbres.

Maintenez une position d'équilibre avec vos roues positionnées à cheval sur deux obstacles, ou au moins sur deux repères distincts. Ajustez votre équilibre avec les hanches et les genoux, de façon à tenir avec la roue avant bien droite devant vous.

Assurez-vous d'être dans une position stable avant de vous ramasser sur l'arrière du vélo. Lorsque vous êtes prêt, regroupez-vous le plus en arrière possible, avec le bassin au-dessus de la roue arrière et les bras tendus.

Cela vous donne l'élan nécessaire pour bondir en avant. À partir de cette position recroquevillées, faites décoller la roue avant (d'une légère compression) et tirez sur le cintre pour bondir en avant.

En vous élançant vers l'avant, montez en appui sur votre pédale d'appel, bras tendus. Terminez votre extension avec un bref coup de pédale pour décoller/dégager la roue arrière.

Une fois en l'air, cabrez le vélo devant vous tout en guidant la roue arrière, les jambes tendues, afin d'assurer l'atterrissage le plus tôt possible puis pour amortir en fléchissant les jambes à nouveau. Avec davantage d'élan, vous arriverez à atteindre un point d'atterrissage au-delà de votre roue avant.



Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

À cheval entre deux obstacles

trials riding tutorials
1° Maintenez une position d'équilibre avec vos roues positionnées à cheval sur deux obstacles.

trials riding tutorials
2° Regroupez-vous le plus en arrière possible, avec le bassin au-dessus de la roue arrière et les bras tendus.

trials riding tutorials
3° Bras tendus, faites décoller la roue avant d'une légère compression et tirez sur le cintre pour bondir en avant.

trials riding tutorials
4° Terminez votre extension avec un bref coup de pédale pour décoller/dégager la roue arrière.

trials riding tutorials
5° Une fois en l'air, cabrez le vélo devant vous tout en guidant la roue arrière, les jambes tendues, pour atterrir le plus tôt possible.

trials riding tutorials
6° Amortissez en fléchissant les jambes à nouveau et regroupez-vous au dessus de l'obstacle pour assurer votre équilibre.


Biketrial video Visionnez cette technique au ralenti Biketrial video


À quoi ça sert?

trials riding tutorials Une fois en l'air, Carles Diaz redresse le vélo.

Si votre roue arrière se trouve sur un terrain accidenté sans qu'elle puisse vraiment rouler et que vous essayez de donner un coup de pédale classique bien que vos deux roues soient en appui, vous risquez de plonger par-dessus le guidon (surtout si vous restez trop centré sur le vélo).

Avec les deux roues en appui au sol ou entre deux arêtes, il faut vraiment vous élancer du plus loin et du plus bas possible sur arrière, pour optimiser votre impulsion vers l'avant et avoir assez d'élan pour entraîner le vélo avec vous.

Puisque vous ne pouvez pas baisser la roue avant (vous n'êtes pas en roue arrière) il faudra donner le coup de pédale en fin d'impulsion, simplement pour accompagner votre saut sans que tout votre poids ni celui du vélo ne vous retienne au sol. Ce détail est particulièrement important si le terrain est très accidenté et que votre roue arrière ne peut pas bien rouler.


À cheval au-dessus d'un vide, roue avant relevée

trials riding tutorials Benito Ros bondira d'un coup de pédale précis.

trials riding tutorials En sautant, gardez votre torse au plus près de la potence.

Si votre roue avant est relevée sur un appui situé plus haut que votre roue arrière, vous devrez exagérer le mouvement pour vraiment bondir vers le haut en menant l'impulsion avec les hanches et les épaules.

Vous pouvez aussi vous aider des bras en tirant sur le guidon pour accélérer le mouvement, mais en gardant le torse très bas au-dessus de la potence pour éviter de cabrer le vélo davantage. Ce n'est que sur la fin de l'impulsion que vous donnerez le coup de pédale.

Le coup de pédale ne fait qu'alléger le vélo en le propulsant un peu tandis que vous devez le ramener devant vous à bout de bras. Plus la roue avant est relevée au départ, plus il est difficile de donner le coup de pédale de manière efficace, et plus vous devrez être précis et ample sur le mouvement du corps pendant l'extension en avant.



Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Roue avant relevée

trials riding tutorials
1° Regroupez-vous le plus en arrière possible, mais gardez le torse près du cadre, amorcez la pédale d'appel.

trials riding tutorials
2° Aidez-vous des bras en tirant sur le guidon pour monter en appui sur votre pied d'appel et accélérer le mouvement vers le haut.

trials riding tutorials
3° Ce n'est que sur la fin de l'impulsion que vous donnerez le coup de pédale pour alléger le vélo.

trials riding tutorials
4° Ramenez le vélo devant vous, à bout de bras, en relevant les genoux pour laisser passer la roue arrière.


Biketrial video Visionnez cette technique au ralenti Biketrial video


Roue avant abaissée

trials riding tutorials D'un coup de pédale, Kenny Belaey arrivera en roue arrière là où se trouve sa roue avant.

Si votre roue avant repose plus bas que votre roue arrière, vous êtes forcément plus en appui sur les bras. Dégagez le pneu avant d'un bref mouvement de pompe pour alléger la roue avant et la débloquer de son appui.

Bras tendus, servez-vous aussi de ce mouvement de pompe pour envoyer votre centre de gravité sur l'arrière du vélo. L'effet rebond du pneu vous aide à relever un peu la roue avant, profitez-en pour donner le coup de pédale tandis que votre bassin se trouve au-dessus de la roue arrière.

Bras tendus, gardez votre bassin au-dessus du moyeu arrière pour éviter que le coup de pédale ne vous envoie par-dessus le guidon. Pendant le coup de pédale, ramenez le cintre à vous pour cabrer le vélo dans une position verticale afin de pouvoir diriger la roue arrière devant vous.

Vous n'aurez pas à forcer votre élan car les franchissements vers le bas sont toujours plus faciles. En revanche, pour ne pas être retenu accidentellement, il est vraiment important que votre moyeu arrière soit positionné au-delà de votre point d'appui sur le pneu (au-dessus du vide).



Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Roue avant abaissée

trials riding tutorials
1° Bras tendus, faites un bref mouvement de pompe pour envoyer votre centre de gravité sur l'arrière du vélo.

trials riding tutorials
2° Gardez votre bassin au-dessus du moyeu arrière pour éviter que le coup de pédale ne vous envoie par-dessus le guidon.

trials riding tutorials
3° Pendant le coup de pédale, ramenez le cintre à vous pour cabrer le vélo dans une position verticale.

trials riding tutorials
4° Assurez-vous d'atterrir bien cabré, avec le frein arrière bloqué pour ne pas vous laisser emporter par votre élan.


Biketrial video Visionnez cette technique au ralenti Biketrial video


Adaptez votre effort au terrain
Ce mélange de coup de pédale et d'élan corporel peut s'appliquer à divers degrés, en variant l'intensité du coup de pédale. Cela peut aller du saut statique pur (sans coup de pédale si la roue avant est vraiment trop relevée, à ce moment tout se joue dans votre élan corporel) au coup de pédale quasiment pur en tirant sur les bras si par exemple, vous avez les deux roues au sol.

Tout dépend de la position initiale du vélo et de l'adhérence que vous rencontrez sur vos appuis. Si l'adhérence est faible ou si au contraire la roue arrière risque de rester coincée sur un pli du terrain, il vaut mieux jouer sur le mouvement du corps.

Si l'adhérence est très bonne ou que la roue arrière se trouve sur une surface plane, vous pouvez appuyer le coup de pédale plus en force sans risquer ni de déraper, ni de rester coincé.


Pour résumer

trials riding tutorials Une belle sortie lorsque le vélo est pris entre deux rochers.

En règle générale, si le vélo est plutôt à l'horizontale et que le pneu arrière repose sur une surface plane, alors vous pouvez prendre votre élan principalement sur le coup de pédale. Cela vous propulsera un peu plus en avant, d'autant plus que le franchissement serait difficile sur un simple mouvement du corps.

Dans les situations où le vélo est cabré, avec la roue avant en appui contre le rebord supérieur de l'obstacle vers lequel vous souhaitez faire un transfert, alors vous n'aurez pas d'autre choix que d'emmener le vélo sur la base de votre élan corporel, sur une forte impulsion des jambes en élançant votre torse vers le haut sans pouvoir donner de coup de pédale.

Vous reculer sur le vélo ne ferait que vous déséquilibrer. Si vos pneus sont en appui sur des arêtes très réduites, comme par exemple des poutrelles métalliques ou des rochers pointus, assurez-vous que votre moyeu arrière soit positionné pile à la verticale, ou alors au-delà de l'appui du pneu sur l'arête (au-dessus du vide). Cela permettra à la roue arrière de mieux "rouler" en se dégageant de l'arête plutôt que d'y être retenue.

Si la roue arrière repose en compression contre le bord d'un obstacle plutôt que sur l'obstacle, vous devrez compenser le manque d'appui en tirant plus sur le cintre lors du coup de pédale pour ne pas manquer de cabrer le vélo.



serious connection