Apprenez le vélo trial sur TrashZen: toutes les techniques de VTT trial expliquées en photo et en vidéos.
Les tutoriels • A propos • Nous contacter • Notice légale


TrashZen en Francais TrashZen in English


 
TribalZine

RushWay trials mechanics


Avancer par rebonds


L'équilibre est ce qu'il y a de plus dur à apprécier en trial. Sur certaines trajectoires biscornues (souvent le cas en naturel), la seule façon de franchir une zone est parfois d'avancer par petits bonds successifs.

C'est une façon de progresser en toute sécurité même lorsque le terrain n'est pas "roulant", avec des racines et des galets difficiles à gérer. En maintenant les deux freins bloqués, vous pouvez corriger votre équilibre sur chaque rebond, alternant les corrections à gauche et à droite tout en vous déplaçant par sautillements dirigés. Vous pouvez progresser de face, mais aussi de biais sur les sections les plus accidentées ou les plus inclinées afin de garder une position d'équilibre confortable.

Enchaîner les rebonds

trials riding tutorials Rick Koekoek s'accroche à chaque rebond.

trials riding tutorials Aurélien Fontenoy remonte une pente glissante.

Chaque bond consiste en une phase de compression par regroupement sur le vélo, suivie d'une phase de rebond pendant laquelle vous devez vous propulser en avant (ou de côté selon les besoins) par une accélération des hanches. Lors de la phase de compression, jouez sur la flexion des chevilles pour accentuer l'effet ressort nécessaire au rebond.

Ne poussez pas trop sur les bras, il ne s'agit pas de faire des pompes mais plutôt de garder les bras et le torse assez fermes. Gardez votre centre de gravité bien au-dessus de la potence pendant les appuis. Sur la phase de rebond, affermissez vos bras en unité avec le torse et remontez vos genoux afin de laisser remonter le vélo vers vous (au besoin vous pouvez accentuer l'effet en tirant un peu sur le guidon, mais c'est surtout le mouvement des hanches qui déterminera l'amplitude du bond).

Essayez de minimiser l'amplitude et la hauteur des rebonds, et eventuellement, la fréquence des bonds afin d'économiser vos forces pour le prochain gros effort.





Remonter une pente de biais

trials riding tutorials Marc Caisso remonte l'echelle de biais.

trials riding tutorials Nico reste souple pour ne pas déraper.

Enchaîner les rebonds est très efficace pour progresser de biais, par exemple avec les roues sur des niveaux différents, en travers de quelques marches. Ici, aucun coup de pédale, tout se joue au coup de reins. Une compression des pneus (en affermissant les bras et le torse au-dessus de la potence) suivie d'une flexion des chevilles, vous permettra d'obtenir l'effet rebond nécessaire pour vous propulser une marche plus haut avec un coup de reins. L'effet rebond allège le vélo tandis que vous donnez la direction du mouvement avec les hanches. Il vous suffit de tenir fermement le cintre pour que le vélo suive le mouvement d'ensemble sans forcément avoir à tirer vers le haut. Pratiquez en travers d'une ou deux petites marches jusqu'à bien sentir le mouvement. Ensuite, essayez cette technique en appui sur des pans inclinés ou sur des terrains plus accidentés. A chaque réception des roues, efforcez-vous de rester souple afin de pouvoir corriger votre équilibre tout en comprimant vos pneus en vue du rebond suivant.



Cliquez sur une image et utilisez la molette de la souris pour animer le mouvement.

Remonter une pente de biais

trials riding tutorials
1° A partir d'une position debout, penchez-vous légèrement au dessus de la potence.

trials riding tutorials
2° Flechissez les bras et le jambes d'un coup pour comprimer les deux pneus.

trials riding tutorials
3° Lors de la phase de compression, jouez sur la flexion des chevilles pour accentuer l'effet ressort nécessaire au rebond d'extension.

trials riding tutorials
4° Poussez sur les bras et les jambes pour propulser votre torse et vos hanches dans la direction du déplacement souhaité.

trials riding tutorials
5° En fin d'extension, affermissez les bras avec votre torse et relevez les genoux de façon à pouvoir emporter le vélo avec vous.

trials riding tutorials
6° Placez vos roues un cran plus haut sur la pente, et repliez-vous pour atterrir souplement sans déraper.


Biketrial video Visionnez cette technique au ralenti Biketrial video


Placez vos roues avec précision

trials riding tutorials Ramiro place ses roues d'un rebond à l'autre.

trials riding tutorials Le vélo suivra vos épaules.

Concentrez-vous sur le terrain, essayez de le suivre au plus près, tout en souplesse et en dosant votre effort sur chaque rebond. Optimisez vos rebonds pour ne pas soulever le vélo inutilement alors que vous ne cherchez qu'à corriger votre équilibre, ou pour n'emporter le vélo qu'au dernier moment sans en faire de trop, tout juste assez pour progresser dans la direction choisie. L'orientation du mouvement se "programme" avec l'élan du bassin, une fois le vélo en l'air, poussez-le vers vos prochains appuis.


Changer de direction

trials riding tutorials Vincent Hermance sur le point de bondir en tournant.

trials riding tutorials Emportez le vélo avec vous pour le faire tourner.

Dans certaines situations où il ne serait pas possible de tourner progressivement par appuis successifs, vous pouvez mettre à profit un gros rebond pour tourner le vélo en l'air et le repositionner à 90 degrés ou plus. Vous pouvez ainsi atterrir correctement aligné sur une nouvelle trajectoire, voir même, faire demi-tour. Pour cela, initiez le mouvement de rotation avec vos épaules pendant la phase d'extension, juste après avoir comprimé vos pneus d'un appui ferme des chevilles et du bassin. En cours d'extension, accompagnez le mouvement d'épaules par un déhanchement du bassin de façon à vous aligner sur la direction finale. Tandis que le vélo décolle au rebond, réalignez-le sur votre torse en ramenant le cintre devant vous. N'oubliez pas de relever vos pieds pour laisser monter le vélo qui doit suivre le changement de direction.


Assister les rebonds d'un coup de pédale
Pour plus d'accélération et de portée, vous pouvez accompagner chaque rebond d'une légère pression sur votre pédale d'appel tout en relâchant le frein arrière. Bloquez à nouveau les freins avant d'atterrir. Ne donnez ce léger coup de pédale que sur la fin de votre extension, pour assister le décollage du vélo alors que vous vous êtes déjà lancé en avant. L'erreur la plus courante consiste à donner ce coup de pédale trop tôt, lors de la compression des pneus, ce qui ne vous permet pas de décoller.

En assistant les rebonds ainsi, vous ajoutez un effet de roulage qui propulse le vélo juste avant que vous ne l'emportiez avec vous. Cette petite accélération amplifie vos rebonds et vous permet de mieux doser votre effort tout en étant plus précis sur votre réception. Chaque coup de pédale vous permet aussi de ramener votre pied d'appel à plat (sinon il aura tendance à remonter en arrière). Plus vous projetterez le haut du corps durant le décollage, plus vous aurez d'élan pour emmener le vélo avec vous, que ce soit vers le haut ou en avant. En accélérant votre bassin vers l'avant, vous favoriserez la distance comme lors d'un coup de pédale classique.

Lors de ces déplacements par rebonds, les coups de pédale ne font qu'assister votre gymnastique corporelle, ils ne sont pas l'initiative principale. Sur des obstacles très glissants ou d'adhérence imprévisible, il vaut mieux favoriser une approche souple, dirigée par les mouvements du bassin avec le rebond des pneus plutôt que par des coups de pédale qui risqueraient de vous faire déraper.


trials riding tutorials
Des petits rebonds pour assurer.

trials riding tutorials
Ramiro se prépare pour le prochain bond.

trials riding tutorials
Repliez-vous pour mieux bondir en avant.


serious connection